User Tools

Site Tools


Sidebar

parcoursmm:3in:vsi

Vision et Synthèse d'Image

Deux objectifs sont visés dans cette UE :
- Consolider les connaissances acquises en 2A en vision par ordinateur et traitement d'images.
- Acquérir de nouvelles compétences en reconstruction 3D, notamment en stéréophotométrie.

Responsable : S. Chambon
Intervenants : S. Chambon, J.-D. Durou, S. Gasparini, G. Morin, P. Marthon, H. Batatia.

16 CTD, 13 TP, 2 exams (50%).
5 crédits ECTS

1e partie : Vision par ordinateur

  • Cours
    • Approches géométriques et photométriques.
    • Reconstruction 3D par stéréophotométrie.
    • Segmentation et traitement d'images.
    • Extraction de caractéristiques géométriques et extraction de la structure.
    • Imagerie médicale.
  • TP
    • Stéréophotométrie (de l'acquisition, salle du laboratoire, à la reconstruction 3D en TP)

  • Construction d'une mosaïque d'images

  • Calibrage.
  • Application en imagerie médicale.

2e partie : Modélisation 3D et visualisation

Cette partie propose d'étudier les différents modèles de surfaces utilisés en modélisation 3D. On donne les définitions, propriétés, avantages et inconvénients de chacun des modèles :

  • Modèles discrets sans topologie : systèmes de particules, ou modèles basés points.

Cette vidéo de Karl Sims (1985) illustre une utilisation des systèmes de particules.

Modèles par points, avec un rendu sur carte graphique Splatting

  • Modèles paramétriques.
  • Modèles discrets avec topologie : maillages, subdivision.

Ci-dessous une vidéo démontrant l'utilisation du logiciel ImagineAndShape de Dassault Systems qui combine l'utilisation des surfaces de subdivision pour l'édition interactive, et un modèle paramétrique plus précis lorsque l'édition est terminée.

  • Modèles implicites.

On étudie aussi des outils transversaux, comme la multirésolution, ou encore les méthodes de partitionnement de l'espace.

Les TPs sont une initiation à OpenGL, avec une introduction au pipeline graphique de OpenGL et une mise en oeuvre de la modélisation surfacique en utilisant les primitives géométriques (points, triangles…). Le rendu est amélioré en adaptant les sources de lumière, les matériaux et les textures.

Ci-dessous une vidéo qui montre un exemple de TP pour la visualisation interactive d'un maillage 3D contenu dans un fichier graphique OBJ (format standard ouvert pour la description d'une géométrie 3D) :

parcoursmm/3in/vsi.txt · Last modified: 2014/03/11 09:24 by sgaspari