User Tools

Site Tools


Sidebar

public:res-ens:ticen7:actifs

Comment ça marche ?

Lorsqu’un concept difficile est abordé durant le cours, l’enseignant pose une question à choix multiples aux étudiants qui répondent tout d'abord individuellement et anonymement à l’aide d’un dispositif de vote (tel qu'un boitier réponse ou un smartphone). L’enseignant dispose alors de l'histogramme des réponses. Lorsque les avis des élèves diffèrent, l'enseignant demande aux étudiants d'argumenter avec leurs voisins pour trouver la bonne réponse. Après 2 minutes de discussion dans l'amphi, les étudiants revotent et l'enseignant reçoit le nouvel histogramme des réponses. On observe alors en général une nette amélioration du score : davantage d'étudiants trouvent la bonne réponse. L'enseignant commente alors les différentes propositions, explique la bonne réponse et poursuit son cours. Cette séquence est répétée plusieurs fois pendant un cours.
D'autres utilisations possibles de ces dispositifs de votes permettent elles aussi de stimuler les étudiants et de les faire interagir avec l’enseignant : création en direct de nuages de mots, évaluation du niveau des étudiants, etc. Ces différentes utilisations sont également mises en œuvre.

photo-2_-_copie.jpg

Diffusion de la méthode.

Ces méthodes innovantes d’enseignement interactif à l’aide de dispositifs de vote sont issues de 20 années de recherche internationale en enseignement des sciences et ont été testées dans de prestigieuses universités américaines. Elles ont été mises en pratique l'an dernier à l'Université Paul Sabatier auprès de plus de 1000 étudiants de la Faculté des Sciences et d’Ingénierie. Les résultats ont démontré un meilleur apprentissage et la technique a séduit aussi bien les étudiants que les enseignants (vidéo). Ces méthodes sont étendues cette année à toutes les formations d'ingénieurs de l'Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées à travers un projet ambitieux appelé « Action pour des Cours de Toulouse-ingénierie Interactifs, Formatifs et Solidaires » ( ACTIFS). Ce projet regroupe 14 formations d'ingénieur : l'ENAC, les écoles de l'INP Toulouse, l'ISAE SUPAERO, Mines Albi, l'ENIT, l'ICAM, l'INSA Toulouse, l'ISIS, l'UPS et l'UPSITECH.

Contact presse pour le projet ACTIFS :
Jean-François PARMENTIER
06. 50. 80. 08. 86.
jean-francois.parmentier@insa-toulouse.fr

Comités de pilotage

  • Lundi 7 Septembre
  • Lundi 2 Novembre
  • A consolider : décision sur les boitiers, les bornes wifi à forte couverture, etc.

Eléments sur la méthode

  • Bien choisir les questions (distracteurs etc.)
  • Bien gérer (expliquer en amont du temps de discussion, temps optimal laissé aux étudiants ?)
public/res-ens/ticen7/actifs.txt · Last modified: 2015/11/02 12:01 (external edit)